Revenir à Documentation pratique

Mobilité – Enseigner dans une autre discipline

Faire valider votre projet

Vous rencontrez au rectorat :

  • Un Conseiller Mobilité Carrière,
  • L’inspecteur (IA-IPR) de votre discipline,
  • L’inspecteur (IA-IPR) de la discipline d’accueil.

IA-IPR de la discipline d’accueil donnera ou non son accord pour que s’engage le processus de changement.

Sa décision tiendra compte :

  • De votre motivation,
  • De votre parcours,
  • De votre formation universitaire,
  • Du degré de proximité de votre discipline d’origine avec la discipline d’accueil.

 

Enseigner et se former dans la nouvelle discipline

Un service d’enseignement vous sera proposé dans la nouvelle discipline. Cette mise en situation sera, selon les recommandations de l’inspecteur, combinée avec des actions de formation, de tutorat… La durée de ce processus est variable :

  • il peut y être mis fin si l’inspecteur estime que vous n’êtes pas en mesure d’enseigner la nouvelle discipline avec toute l’efficacité requise.
  • il peut être prolongé pour vous permettre de consolider vos compétences.

À terme, il aboutit, après avis favorable des corps d’inspection, à votre changement de discipline officialisé par un arrêté ministériel.

Circulaire reconversion

Annexes

Circulaire compte formation

Vous participez au mouvement

Une fois votre changement de discipline obtenu, vous devez être affecté sur un poste correspondant à la nouvelle discipline. Vous participez donc au mouvement intra-académique, éventuellement précédé de l’inter si vous souhaitez également changer d’académie.

Cette démarche est obligatoire car :

  • Vous ne pouvez continuer d’occuper votre poste actuel.
  • Une reconversion disciplinaire entraîne normalement une mobilité géographique.