Programmes de lycée de mathématiques, physique-chimie et SVT : Qu’en pensez-vous ?

Courant septembre 2017, le SNALC a interrogé ses adhérents concernés sur les programmes des disciplines scientifiques de série S et ES.
Si la majorité des collègues demande une augmentation du nombre d’heures d’enseignement, car ils estiment ne pas avoir suffisamment de temps pour traiter leur programme, les résultats chiffrés et les zones de parole ouverte dépeignent un tableau très contrasté qui a été remonté à la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire début octobre.

Alice Eissen
Secrétaire nationale à la pédagogie
alice.eissen@gmail.com

Présentation des résultats par discipline pour la filière S

  • MATHEMATIQUES

> En seconde ce sont les statistiques à supprimer ou alléger qui reviennent le plus souvent lorsqu’on envisage une modification.
> En première S, une grande partie des collègues demande une heure de cours en plus. La réintroduction du barycentre est plébiscitée, tout comme la suppression de l’intervalle de fluctuation avec la loi binomiale.
> En terminale S (hors spécialité), les collègues demandent le retour des transformations complexes et équations différentielles.

  • PHYSIQUE-CHIMIE
Ces programmes sont jugés déséquilibrés entre les 3 années de formation, la première et la terminale étant trop chargées à plus de 60% des réponses. Près de 80% des collègues interrogés souhaitent une révision des notions abordées en première et terminale, la part expérimentale étant quand à elle jugée plutôt équilibrée. Une majorité de collègues s’agacent de la perte de lien avec les mathématiques, outil indispensable pour approfondir les connaissances. En première S comme en terminale S, il est demandé moins de chapitres mais plus approfondis. En première, un retour de l’électricité et davantage de mécanique est demandé. En terminale, le programme est jugé comme ne préparant pas convenablement au supérieur.
  • SVT
Les programmes de SVT sont globalement perçus comme étant trop chargés quel que soit le niveau. Du point de vue des notions abordées, si le programme de première est jugé pertinent à près de 60%, il ressort le besoin de revoir en urgence le programme de seconde. Cela était prévisible puisque ce dernier m’a pas été adapté suite à la réforme des programmes de collège. Le programme de terminale est jugé intéressant mais bien trop dispersé : on passe trop vite d’une notion à l’autre sans prendre le temps de l’approfondir, ce qui frustre les élèves comme les professeurs. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a été pensé (dixit M. Rojat, IGEN : « on ouvre juste une fenêtre avant de la refermer »).

Présentation des résultats par discipline pour la filière ES

  • MATHEMATIQUES
Sans revenir sur la classe de seconde, les programmes de mathématiques de la filière ES sont plutôt très appréciés, reconnus pour leur équilibre et leur pertinence.
  • PHYSIQUE-CHIMIE & SVT
Si les sujets abordés peuvent être jugés intéressants et à la portée des élèves, il ressort des avis un agacement certain face à l’absence d’exigence réelle. Nombre de collègues posent la question du maintien des sciences sous cette forme en filière ES (voir version avec avis).