Quelle reprise dans notre académie le 2 novembre ?

Chères et chers collègues,

Comme en mars, les injonctions contradictoires se succèdent et l’impréparation et le mépris des personnels sont criants. Le dernier communiqué du SNALC, que vous avez dû recevoir, résume bien les problèmes : Puisque notre ministre est défaillant, prenons nos responsabilités.

Puisque tout est, « dans la mesure du possible », renvoyé au local, c’est à nous de nous réunir et d’organiser nous-mêmes, avec nos chefs d’établissement, les conditions de notre sécurité et de celle de nos élèves :

– Allègement des classes et mise en place du télétravail partiel quand nous le jugeons nécessaire et pertinent.

– Demande de mise en télétravail des personnels vulnérables, mais aussi des personnels qui vivent avec une personne vulnérable.

Le MEN n’a toujours rien publié au sujet des personnels vulnérables, mais il faut considérer que la liste des critères qui prévaut est celle de mai, rétablie sur la page « travail et covid-19 » du site service-public.fr. Si vous êtes concerné(e) et si vous ne l’avez pas encore fait, faites établir au plus vite un certificat d’isolement par votre médecin traitant, et demandez à votre chef d’établissement de vous mettre en télétravail ou, si c’est impossible, en autorisation spéciale d’absence.

Malheureusement, la mention des personnels vivant avec une personne vulnérable a totalement disparu hier de cette page. Comme pour tout le reste dans le cadre de cette rentrée, cela revient donc à renvoyer le traitement des situations à l’échelle locale. Si vous êtes concerné(e), il faut prendre l’avis de votre médecin, qui doit évaluer le risque pour votre proche. S’il estime ce risque trop élevé, il faut que vous négociiez votre mise en télétravail ou en ASA avec votre chef d’établissement. Votre direction doit au moins vous fournir des masques chirurgicaux et essayer d’aménager votre poste pour minimiser les risques.

N’hésitez pas à consulter la page du SNALC national consacrée aux règles en vigueur pour la reprise, ainsi que la page Covid 19 de notre site académique.

– Demande de temps d’échange en lien avec l’assassinat de notre collègue Samuel Paty. Nous devons lui rendre un véritable hommage, et nous saisir de l’occasion pour évoquer les problématiques liées à la liberté d’expression, à la liberté d’enseignement et à l’entrisme des parents d’élèves et de l’extérieur.

Le SNALC a déposé un préavis de grève qui couvre toute la période à venir jusqu’aux vacances scolaires. Au cas où le droit de retrait ne pourrait être exercé, la grève peut donc être envisagée localement si les personnels ne s’estiment pas en sécurité ou se jugent trop méprisés.

Si vous êtes délégué(e) SNALC de votre établissement, n’hésitez pas à organiser une AG et à demander une audience à votre chef d’établissement. Tous les adhérents sont par ailleurs invités à contacter les représentants départementaux du SNALC en cas de problème, ou simplement pour échanger.

Voici pour rappel les coordonnées des S2 :

– 26/07 : Kelly GÉRARD : 06 31 91 50 68 /

– 38 : Nicolas BERTHIER : 06 59 98 74 56 /

– 73 : Bernard LÉVY : 07 50 84 62 64 /

– 74 : Anne MUGNIER : 07 50 83 34 92 / . – SNALC 74 sur WhatsApp : n’hésitez pas à demander votre intégration.

Nous vous souhaitons bon courage pour cette nouvelle période difficile qui s’annonce.

Bien cordialement,

Anne Mugnier, pour l’équipe du SNALC-Grenoble

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :